Les Voix de l'Achigan en quelques mots...

À St-Roch-de-l'Achigan, il existe un choeur de chant depuis plus de 50 ans. au début des années cinquante, une chorale mixte fait place au choeur égales d'hommes qui, pendant près de trois ou quatre ans, interprète des chants profanes et sacrés. De 1957 à 1986, le groupe se rencontre uniquement pour préparer les messes de Noël et du Nouvel An et en quelques occasions spéciales. À l'automne de cette dernière année, la décision est prise de poursuivre et de développer un ensemble dont le répertoire inclura majoritairement du chant profane. De 25 choristes en 1987, l'effectif de la chorale augmente graduellement et double après dix ans. Le répertoire chanté est très varié et comprend du sacré, du populaire, du gospel, du jazz et un peu de folklore.

Dès le début, il devient membre de l'Alliance Chorale du Québec. Par la suite, en plus de ses propres concerts, le choeur participe activement aux activités régionales et nationales (rassemblements) de chant choral sans oublier sa présence à tous les événements importants de la communauté de St-Roch-de-l'Achigan. Durant le temps des fêtes, il rend visite aux ainés, histoire de rappeler pendant quelques instants les airs d'antan et de redonner un sens à Noël.

Il accueille régulièrement des choeurs d'Europe (douze depuis 1991)* principalement de France. En retour, les tournées culturelles de 1995, 1998 et 2003 en France lui ont permis de rendre la pareille et d'offrir ainsi une quinzaine de concerts à leurs amis.

En 2004, le choeur participait aux événements chantants du centenaire du diocèse de Joliette. À l'été 2007, une tournée culturelle aux Îles-de-la-Madeleine et en Acadie, avec un départ en bateau de Montréal, sur le "Vacancier", nous a imprégné de l'histoire et du vécu acadien. La même année, nous nous joignons à la "Sinfonia de Lanaudière" et "Johanne Blouin" pour deux concerts de Noël à Terrebonne et à l'Assomption.

En 2010, nous partageons conjointement notre programme de concert annuel avec la chorale Mille et un Sons de Québec avec des prestations à chaque endroit.

Enfin, en chant sacré, sur invitation de la pastorale diocésaine, nous animons deux messes solennelles en la cathédrale de Joliette en novembre 2008 et 2010.

Tout ceci pour vous expliquer que la vitalité communicative de l'ensemble vocal nourrit des projets pour deux à trois ans à l'avance. Mais le plus important réside dans l'amour du chant choral, cette chimie qui unit tous les membres du choeur en une belle et grande famille capable d'accepter et d'apprécier les différences, capable surtout d'envisager joyeusement de nouveaux défis.

Luc Locat, directeur musical

* Dans l'ordre: "Choeur Ermend Bonal" de Bayonne (1991), " Le rouge et le Noir" de Mulhouse (1994), "L'Ensemble chorus" de Enghien, Belgique (1995), "L'Escandihado" de Fonvieille (1996), "Le Choeur Universitaire de Caen" (1996), "La Clé des chants" de Dijon (1997), "La Villageoise" de Metz (1999), "La Boîte à Chanson" de Locminé (2001), "Xaramela" de Bayonne (2002), "Les Petits chanteurs de 1st-Marc de Lyon" (2003), "Lé Chantous" de Falck en Lorraine (2005) et pour und 2e fois, le "Choeur Universitaire de Caen", Basse Normandie" (2006)

 

Réalisation du site web: Chloé Bélanger St-Germain, Lise Bélanger

Crédit photos: Guy Savoie, Sylvie Bellerose, Gaétan Racette

 

© 2018 par Les Voix de l'Achigan